Du 6 au 24 novembre 2018 : C’était Jazz à l’Ouest sur Rennes et sa métropole !

Après plus de 3 semaines, de concerts, de jazz, de funk, de hip hop, de run, de bénévoles, de diffusion, d’instagram, de petits plats et de grands, d’échanges, de déco, de débats, de paillettes dans les yeux, de badges, et on en passe… MERCI ! Jazz à l’Ouest a fait vibrer la métropole pendant trois semaines avec 22 lieux, 50 concerts, 350 artistes et surtout… 14 800 festivaliers ! Alors merci à vous, amoureux du jazz ou juste de passage, pour votre présence et votre soutient ! Toute l’équipe de Jazz À l’Ouest vous donne maintenant RDV… du 5 au 23 novembre 2019 pour fêter en beauté les 30 ans d’un festival rennais qui n’est pas prêt de rendre les armes !
Merci aussi à tous nos partenaires, aux bénévoles, aux salles et aux artistes qui nous ont suivis dans cette aventure.

29 automnes que le mois de novembre s’ouvre aux sonorités, aux saveurs et aux découvertes délivrées par le festival Jazz À l’Ouest ! Cette année fut riche en promesses à l’heure où le festival porté par la MJC Bréquigny prend son envol vers l’Asie orientale ! Un voyage à travers les cultures et les arts – chinois, japonais, coréens – dispensé dans les 22 salles partenaires au coeur de la métropole rennaise et de ses environs.
Un festival catalyseur d’une belle énergie entre les salles, les artistes, les bénévoles et puis bien sûr, le public ! Une symbiose qui se conjugue au pluriel en permettant à chacun.e, quel que soit son âge et son histoire de découvrir, de gouter à un menu autant musical que visuel, artistique et dépaysant s’il en est !
Une partition rythmée qui effaçait les frontières ; des steppes orientales au cœur des capitales européennes ; des Etats-Unis aux faubourgs rennais. Youn Sun Nah, Kyle Eastwood, Robin McKelle, Dynamic Blockbuster, l’Orchestre Symphonique de Bretagne pour ne citer que quelques noms. Le festin fut éclectique, entre concerts, danses, calligraphie, tatouage comme autant de disciplines mélangeant les styles et les approches ! Autant de coups de pinceaux qui ont dessiné un tableau éphémère, spontané, reflet d’une culture vivante toujours en mouvement !
 Rencontres et partages autour des jazz comme maîtres mots ; la résidence proposée à la calligraphe japonaise Setsuhi Shiraishi, l’harmoniciste à la renommée internationale Sébastien Charlier ainsi qu’au guitariste rennais Yvan Knorst ont donné à voir une création toute en finesse et en poésie. Temps incontournable de ce festival, la Journée À l’Ouest a posé cette fois ses valises à l’Est, en plein cœur de l’Asie. Une escale sensorielle riche en émotions !
Cette année encore le moteur de JAO était de faire de la culture, des cultures, autour du jazz et de ses déclinaisons, un trait d’union entre les femmes et les hommes.

L’équipe du festival.

partager :